International

Procès d’UBS: deux visions aux antipodes

UBS a plaidé la relaxe au dernier jour de son procès en appel. Verdict le 27 septembre.
Procès d'UBS: deux visions aux antipodes
La directrice d’UBS Europe Christine Novakovic s’entretient avec le conseiller juridique de la banque Markus Diethelm, mercredi dans les travées du Tribunal de Paris. KEYSTONE
France

Les adeptes des effets de manches et de la rhétorique judiciaire auront peut-être été déçus. Le procès d’UBS en appel s’est achevé mercredi à Paris sans que vraiment les points de vue des uns et des autres aient fondamentalement bougé, malgré plusieurs jours de plaidoirie. L’accusation a maintenu que de riches ménages hexagonaux avaient bien été «chassés» par des chargés de clientèle helvétiques, qui – via des dîners, cocktails et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion