Histoire

Un héritage, entre avant-garde et mythe

Instruction publique gratuite, rétablissement du suffrage universel, séparation de l’Eglise et de l’Etat, amélioration des droits des travailleurs·euses ou encore premiers pas vers l’égalité salariale: Le Courrier revient sur quelques expérimentations menées pendant ces 72 jours d’utopie.
Un héritage, entre avant-garde et mythe
Le travail des enfants sous le Second Empire. La Commune a souhaité que l’école soit obligatoire et gratuite. CC-BY
France

Méconnue, parfois mal-aimée, la Commune est une révolution entourée d’une aura particulière. Instruction publique gratuite, rétablissement du suffrage universel et démocratie directe, séparation de l’Eglise et de l’Etat, politique sociale redistributrice, amélioration des droits des travailleurs·euses ou encore premiers pas vers l’égalité salariale entre les sexes. Autant d’avancées que l’on prête à la Commune. Mythe ou réalité? Le Courrier revient sur quelques expérimentations menées pendant ces 72 jours d’utopie. 1. Une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion