Suisse

Pas d’ouvertures dominicales supplémentaires

La population a suivi le mot d’ordre des syndicats et des partis de gauche qui avaient lancé un référendum contre cette modification législative adoptée en juin par la majorité bourgeoise du Grand Conseil.
Magasins: Pas d'ouvertures dominicales supplémentaires
KEYSTONE/Peter Schneider
Berne

Les citoyens bernois n’ont pas voulu porter de deux à quatre le nombre des dimanches par année où les magasins peuvent ouvrir sans avoir à demander d’autorisation. Ils ont rejeté par 53,9% des votants cette modification de la loi sur le commerce et l’industrie. La population a ainsi suivi dimanche le mot d’ordre des syndicats et des partis de gauche qui avaient lancé un référendum contre cette modification législative adoptée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion