Livres

Traduire la colère

Camille Logoz a traduit en français le brûlant manifeste féministe publié en 1958 par Iris von Roten.
Traduire la colère
Iris von Roten (1917-1990), pionnière du féminisme en Suisse, face à sa traductrice Camille Logoz (née en 1993), à écouter au festival Aller-retour. KEYSTONE/ALAIN WICHT
Égalité

«Je n’ai pas cherché à cacher ma colère.» Alors elle a pris la plume comme une arme, puis engagé le combat pour dénoncer le patriarcat, la tyrannie du fourneau, les inégalités politiques et professionnelles, avant de célébrer l’amour libre, le congé-maternité, le droit des femmes à vivre leur vie. Scandale! Nous sommes en 1958. Iris von Roten a le courage de ses convictions, personne n’est prêt à l’entendre. Entre l’essai,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion