Genève

«Résistons», dissidence de Solidarités

Trente-cinq membres de Solidarités ont créé un nouveau parti. Un manque de combativité est reproché à leur ancienne formation. Premier acte public: une initiative fiscale ressuscitée.
«Résistons», dissidence de Solidarités 1
De gauche à droite: Jean Batou (député), Giulia Willig, Jean Burgermeister (député) et Monica Granda (conseillère municipale en Ville de Genève). RA
Politique

C’est en ressuscitant l’initiative pour taxer totalement les dividendes que «Résistons Ensemble à Gauche» a marqué sa première action publique, quelques jours après sa fondation la semaine passée. Cette nouvelle formation politique, issue d’une scission dans l’air depuis plusieurs mois, a vu la démission de 35 membres de Solidarités sur plus de 170 membres cotisants, dont cinq députés11Pierre Vanek, Jean Burgermeister, Jean Batou, Rémy Pagani et Pablo Cruchon., la conseillère

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion