Genève

«Ce n’est pas un collège mais un champ de ruine»

Le conseiller national Yves Nidegger porte les couleurs de l’UDC dans la course au Conseil d’Etat. Il annonce vouloir «sortir de la dictature sanitaire» et réduire la fonction publique.
«Ce n’est pas un collège mais un champ de ruine»
S'il est élu, Yves Nidegger compte être disruptif. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Élections

Alors que les voix de droite risquent de se diviser plus que jamais lors de l’élection complémentaire du 7 mars, l’UDC a décidé de lancer l’avocat et conseiller national Yves Nidegger à l’assaut du Conseil d’Etat. Interview. Vous ambitionnez d’arriver en tête des candidats de droite? Yves Nidegger: Evidemment! Et j’ai plus de chance que jamais. En temps normal, dans les élections majoritaires, l’UDC est systématiquement tenue à l’écart des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion