Arts plastiques

L’amitié sacrée de deux monstres

Paris consacre une expo ­creusant les liens entre Alberto ­Giacometti et Samuel Beckett. ­Eclairage avant une possible ouverture.
L’amitié sacrée de deux monstres
Giacometti et Beckett dans l’atelier du premier, en 1961. SUCCESSION ET COLLECTION ALBERTO GIACOMETTI
Fondation Giacometti

Au printemps 1961, Roger Blin, metteur en scène illustre, monte au Théâtre de L’Odéon, à Paris, En attendant Godot de Samuel Beckett. La pièce a pour décor un arbre qui depuis des décennies maintenant suscite les commentaires les plus échevelés. Sa conception est alors confiée à… Alberto Giacometti, et c’est Samuel Beckett qui a voulu ce choix. L’écrivain et l’artiste se connaissent depuis 1937, tous deux vivent à Paris, LA

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion