Suisse

Une vie au service des femmes

La Suisse a perdu l’une de ses belles figures féministes: Jacqueline Berenstein-Wavre est décédée vendredi 22 janvier, à l’âge de 99 ans.
Décès de Jacqueline Berenstein-Wavre
Jacqueline Berenstein-Wavre. DR
Carnet noir

«Un geyser d’idées», une personnalité «originale», une «femme généreuse». Silvia Ricci-Lempen, Martine Chaponnière et Colette Samoya ont bien connu Jacqueline Berenstein-Wavre (Monique Jacot). Elles évoquent quelques-unes des nombreuses actions que celle-ci a menées à bien. Si la Genevoise d’adoption a incontestablement marqué l’histoire des femmes suisses du XXe siècle, c’est au premier chef parce qu’on lui doit l’inscription dans la Constitution, en 1981, du principe d’égalité des droits entre femmes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion