International

Toujours en colère et loin de disparaître

Les partisans de Donald Trump naviguent entre déception et dissensions depuis l’échec de l’insurrection du 6 janvier au Capitole à Washington.
Toujours en colère et loin de disparaître
Les adeptes de QAnon, un mouvement conspirationniste avec son oracle «Q», sont principalement en proie au désarroi, leurs prédictions millénaristes de chaos avec l'arrivée au pouvoir du démocrate Joe Biden ne s'étant pas réalisées. KEYSTONE
Présidentielle étasunienne

L’extrême droite américaine est en colère. En colère contre le nouveau président étasunien Joe Biden, contre son prédécesseur à la Maison-Blanche Donald Trump, contre la figure mystérieuse «Q», et contre elle-même. Sur Internet, les publications et les forums, où se rejoignent les extrémistes, regorgent de déception et de dissensions depuis l’échec de l’insurrection du 6 janvier au Capitole à Washington et depuis l’investiture de Joe Biden comme 46e président des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion