Cinéma

A Soleure, des Journées «virtuelles»

Guy Parmelin a ouvert les Journées de Soleure «virtuelles», qui proposent notamment un hommage aux réalisatrices, cinquante ans après l’introduction du suffrage féminin en Suisse.
A Soleure, des Journées «virtuelles»
«Atlas» de Niccolò Castelli est projeté en ouverture: passionnée d’escalade, Allegra survit à un attentat terroriste qui coûte la vie à trois de ses amis. DR
Festival 

Guy Parmelin a ouvert les 56es Journées de Soleure, organisées en mode entièrement virtuel en raison de la pandémie. Le président de la Confédération a salué l’hommage rendu cette année aux réalisatrices, cinquante ans après l’introduction du suffrage féminin en Suisse. Le droit de vote des femmes au niveau fédéral est «un jalon bien tardif, mais important de notre histoire, et les brumes sinistres du coronavirus ne parviendront pas à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion