L’amour du polar en 818 pages

Jusqu’ici, les amateurs de romans policiers qui voulaient tout savoir sur leurs auteurs et leurs héros favoris disposaient du monumental Dictionnaire des littératures policières, deux forts volumes dirigés par le regretté «pape du polar» français, l’écrivain et éditeur Claude Mesplède. Mais l’ouvrage date de 2003, et depuis il a coulé beaucoup de sang entre les pages d’un genre littéraire qui occupe une place de prédilection sur les étals des libraires.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion