Cinéma

Ray Harryhausen, magicien de l’animation

Carlotta nous régale avec les premières féeries de Ray Harryhausen. Entre ces courts ­métrages pour enfants et ses films plus tardifs circule la même étincelle qui anime l’inanimé.
Ray Harryhausen, magicien de l’animation
Le Petit Chaperon rouge (1949). CARLOTTA
DVD

C’est un joli petit bonbon acidulé, teinté du sucre de la nostalgie, que les éditions Carlotta nous ont réservé pour les fêtes: les courts métrages de Ray Harryhausen, adaptations de contes de fées en stop-motion (animation en volume image par image) qui lui servirent à la fois de projet personnel et de carte de visite pour devenir l’artisan en effets spéciaux le plus célèbre du cinéma. Si la plupart des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion