Vaud

«Nous ne sommes pas Picsou»

Les restaurateurs sont à bout. Après une troisième fermeture, ils peinent à trouver des perspectives d’avenir et réclament des aides inconditionnelles et immédiates.
«Nous ne sommes pas Picsou»
Entre des aides qui tardent parfois à arriver et les yo-yos d’ouverture et de fermeture, la patience flanche et les nerfs sont à vifs chez les restaurateurs. KEYSTONE
Covid-19

«Depuis plusieurs mois, j’ai l’impression d’être un insecte qui se noie dans un verre d’eau. J’essaie de m’accrocher à la paroi du verre, mais M. Covid secoue régulièrement le verre dans tous les sens…»; «Nous vous supplions de nous venir en aide. Nous ne sommes pas seulement un restaurant tea-room. Derrière tout ça il y a une famille et des employés qui sont dans le désespoir.» Ces mots sont ceux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion