Suisse

Le changement de sexe des mineurs divise

Le Conseil des Etats a décidé jeudi que seuls les plus de 16 ans pourront changer de sexe sans le consentement de leur parent.
Le changement de sexe des mineurs divise
Les sénateurs ont pris leur décision contre l'avis de leur commission. Cette dernière avait proposé que les jeunes de 12 à 16 ans aient deux possibilités: soit obtenir le consentement de leur représentant légal, soit attendre un délai de réflexion de trois mois. KEYSTONE
Identité

Les fronts semblent figés sur l’accès au changement de sexe des mineurs. Le Conseil des Etats a maintenu jeudi, par 26 voix contre 18, sa limitation: seuls les plus de 16 ans pourront changer de sexe sans le consentement de leur parent. Les sénateurs ont pris cette décision contre l’avis de leur commission. Cette dernière avait proposé un nouveau compromis. Jusqu’à 12 ans, les mineurs auraient eu besoin du consentement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion