Cinéma

Thiel le Rouge, bête noire helvétique

Le documentaire Thiel le Rouge retrace le parcours de Reynold Thiel, ­personnage énigmatique dans la Suisse de la guerre froide.
Thiel le Rouge, bête noire helvétique
Reynold Thiel, l’agent très discret de "Thiel le Rouge". LOUISE VA AU CINÉMA
Documentaire

Il se nommait Reynold Thiel, mais on le surnommait Thiel le Rouge. Ce Neuchâtelois est décédé en 1963 dans un accident au décollage d’une caravelle Swissair, à Kloten. On retrouve son portefeuille dans les décombres. Il est inconnu du grand public, mais pas de la police politique qui a sur lui un épais dossier. Homme d’affaires, couturier, pianiste virtuose et compositeur, Reynold Thiel brouillait les pistes. Militant communiste, il l’était.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion