Suisse

Du sucre à tout prix

La Suisse autorise l’usage de deux pesticides pour protéger les betteraves. L’état des récoltes n’indique pourtant pas une chute drastique des rendements au niveau national. Décryptage.
Du sucre à tout prix
Alors que la Fédération suisse des betteraviers annonce une baisse des rendements de 30 à 50% en raison d’une attaque de pucerons, les chiffres des premières récoltes ne sont clairement pas si alarmants. KEYSTONE
Pesticides

Depuis la fin de l’été, les producteurs de betteraves sucrières s’inquiètent d’une prolifération de pucerons, vecteurs de la jaunisse virale, une maladie qui dessèche cette plante fragile. A la suite des demandes répétées du secteur, plusieurs pays européens, dont la France, ont réautorisé l’utilisation du Gaucho, un néonicotinoïde très toxique pour les abeilles. >> Lire aussi notre édito: Les pucerons ont bon dos Les betteraviers suisses ne sont pas non

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion