Cinéma

L’envers de l’humanitaire

La RTS se distingue avec Cellule de crise, série «haut de gamme» explorant les coulisses politiques de l’action humanitaire. Entretien avec son créateur, le cinéaste Jacob Berger.
L’envers de l'humanitaire 3
Nouvelle présidente du Haut Commissariat international humanitaire, Suzanne Fontana (Isabelle Caillat) débarque à la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite pour négocier la libération de plusieurs otages. RTS
Série

Alors que le président du Haut Commissariat international humanitaire (HCIH) vient de mourir dans un attentat-suicide au Yémen, son vice­-président Guillaume Kessel (André Dussollier) renonce à briguer le poste. Pour ne pas laisser le champ libre à Claudine Perez, sa rivale au sein de l’institution, il sollicite Suzanne Fon­tana (Isabelle Caillat), universitaire spécialisée dans le droit international humanitaire. Elle décline d’abord son offre, avant de se laisser convaincre. Au moment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion