Cinéma

Une Afrique fantasmée

A partir des archives de René Gardi, Mischa Hedinger interroge, avec African Mirror, la vision européenne de l’Afrique et l’attitude de la Suisse envers le colonialisme.
Une Afrique fantasmée
Collecte de l’impôt colonial ou travaux forcés au Cameroun. "African Mirror" montre des images inédites de la colonisation, filmées par René Gardi. OUTSIDE THE BOX
Documentaire

Voyageur, ethnologue amateur, réalisateur et conférencier, le Bernois René Gardi (1909-2000) a diffusé en Suisse une image fantasmée du continent africain à travers ses livres, émissions TV et documentaires. Il y filmait les populations, du Cameroun en particulier, dans des tableaux soigneusement mis en scène, faisant disparaître toute trace de modernité, ne posant jamais sa caméra dans les grandes villes. Pendant plusieurs décennies, beaucoup de Suisses ont découvert l’Afrique à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion