Genève

Premier échec pour accroître le temps passé face aux élèves

La commission de l’enseignement a refusé un texte du PLR pour que le temps d’enseignement au Cycle passe de 22 à 28 périodes. Confirmation en plénière?
Premier échec pour accroître le temps passé face aux élèves
Le but du texte est que les profs consacrent davantage de temps à enseigner et moins à des «tâches administratives inutiles» (photo prétexte: Cycle d'orientation de Cayla). JPDS
Cycle d’orientation

La commission de l’enseignement du Grand Conseil refuse d’augmenter le temps d’enseignement des profs du Cycle. Mercredi soir, les commissaires de gauche et du MCG ont refusé l’entrée en matière, tandis que ceux du PLR, du PDC et de l’UDC l’ont acceptée. Si ces fronts se maintiennent en plénière, le projet de loi sera enterré. Le texte, rédigé par le député PLR Cyril Aellen, propose que le temps d’enseignement passe

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion