Cinéma

Mariana Otero. Expériences du regard

Contemplant l’autre avec ­l’aspiration de le restituer au plus profond de son intimité et rapport au monde, la cinéaste française fait dans son dernier film l’archéologie des images du photoreporter Gilles Caron.
Mariana Otero. Expériences du regard
La cinéaste au milieu des photos de Gilles Caron, sujet de son dernier film. JÉRÔME PRÉBOIS / ARCHIPEL 33
Portraits de der

Les mesures sanitaires ont remis à plus tard la sortie de son dernier documentaire, Gilles Caron – Histoire d’un regard. Juste après sa projection en avant-première à Genève et au Château de Nyon dans l’exposition consacrée au photo­reporter, parallèlement à une autre tenue à la galerie Focale. En ce novembre reconfiné, Mariana Otero confie avoir envie de se battre: «Ecrire des textes avec des cinéastes et des intellectuels. Pour tenter

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion