Suisse

«Une barrière à la communication»

Le port du masque est un frein social pour les personnes sourdes, empêchant la lecture sur les lèvres.
«Une barrière à la communication»
Les personnes sourdes se heurtent à un obstacle quotidien depuis l’obligation du port du masque, ne pouvant pratiquer la lecture labiale. VINCENT MÜRITH/ARCHIVES
Coronavirus

Commander un café à un serveur masqué, demander des explications sur un produit en magasin ou s’entretenir avec un collègue masque sur le nez. Des interactions banales depuis l’instauration des nouvelles mesures sanitaires. Mais le rectangle tissé dissimule les expressions, ne laissant voir que les yeux. Que faire alors lorsque vous comptez sur le mouvement d’une bouche pour communiquer? Sophie Rosset, présidente de la Société des sourds de Fribourg, et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion