Vaud

Du Bach et du Brahms au boulot

Des jeunes musiciens de l’HEMU se produisent dans des entreprises lausannoises afin d’évaluer l’impact de miniconcerts live sur l’humeur des travailleurs. Reportage.
Du Bach et du Brahms au boulot 1
Des mécaniciens écoutent le concert d’étudiants de l’HEMU, venus jouer dans le cadre d’une recherche. OPO
Lausanne 

La scène semble improbable. Un double concerto de Bach résonne dans un atelier de concessionnaire auto, là où les traces d’huile tachent le carrelage et où l’on s’active à remplacer les pneus d’été. Assis sur des tables élévatrices ou dans le coffre des voitures qu’ils réparent, une vingtaine de mécaniciens au treillis bleu ont brièvement interrompu leur travail pour écouter un peu de violon, de piano et de hautbois. Comme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion