Histoire

L’héritage religieux du «Mayflower»

Des Pères pèlerins aux évangéliques, la religion n’a cessé d’influencer la politique nord-américaine.
L’héritage religieux du «Mayflower» 1
En 1621, les Pères pèlerins débarqués du "Mayflower" ont lancé la tradition de Thanksgiving, rendant grâce en présence d’Amérindiens. TABLEAU DE JENNIE BROWNSCOMBE/MUSEEUM LEIDEN
États-Unis

 In God We Trust (En Dieu nous croyons), One Nation Under God (Une nation sous Dieu), So help me God (Que Dieu me vienne en aide), God bless America (Dieu bénisse l’Amérique)… Que ce soit lors des cérémonies d’investiture, dans les hymnes patriotiques ou sur les pièces et billets de banque américains, les références divines sont incontournables aux Etats-Unis. Les présidents, républicains comme démocrates, prêtent serment sur la Bible. Ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion