Craintes pour le scrutin

L’appel du commandant en chef enjoint également son «armée» à se rendre massivement dans les lieux de vote, pour «observer très attentivement» les tentatives de fraude brandies par le républicain pour justifier sa possible non-réélection. Les forces de l’ordre ont ainsi dû intervenir à plusieurs reprises ces jours pour évacuer des sympathisants du président qui exerçaient une forme d’intimidation auprès des électeurs. L’Anti-Defamation League (ADL), une organisation qui lutte contre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion