Les réserves font polémique

Les réserves des assureurs-maladie concentrent une grande partie du débat. Des idées existent pour en faire bénéficier les assurés.

Les bas de laine formés par les caisses-maladie ont atteint un niveau considérable: plus de 11 milliards de francs, ou, autrement dit, l’équivalent de quatre mois par assuré. Pour beaucoup, la coupe est pleine. Il faut à présent utiliser ce pactole pour alléger les primes. «Pour diminuer les primes, il faudrait dans un premier temps réduire la taille des réserves», appelle Simon ­Zurich, vice-président de la Fédération suisse des patients. «Puis,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion