Solidarité

Nouvelles plaintes contre Syngenta

Pour le compte de 51 paysans indiens intoxiqués par des pesticides, Public Eye et d’autres ONG actionnent une procédure d’arbitrage de l’OCDE. Parallèlement, une plainte en justice est déposée.
Nouvelles plaintes contre Syngenta
Un composant du pesticide Polo de Syngenta est fabriqué en Suisse (Photo: usine de Monthey, en Valais). KEYSTONE
Inde-Suisse

Pour Public Eye et d’autres ONG indiennes et internationales, il n’y a plus de doute: le pesticide Polo de Syngenta est bien à l’origine d’une partie de la vague d’empoisonnements aux pesticides qui a touché de nombreux paysans au centre de l’Inde en 2017. Des centaines de cultivateurs de coton du district de Yavatmal avaient été affectés. «Syngenta a toujours nié l’implication de son pesticide alors que nous avons consulté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion