Genève

«Soyez courageuse, Madame la juge!»

Lundi à Genève s’est tenu le procès d’un activiste du climat condamné pour dommage à la propriété. Il espère un acquittement, comme celui prononcé à Renens et qui se rejouera en appel ce mardi.
«Soyez courageuse, Madame la juge!»
Nicolas, l'activiste pro-climat de l'association Breakfree arrive pour son proces en appel pour avoir souille la facade du Credit Suisse de mains rouges, devant le palais de justice, ce lundi 21 septembre 2020 a Geneve. Nicolas, militant du collectif Breakfree, a ete condamne en premiere instance en debut d'annee pour avoir souille la facade de la banque Credit Suisse (CS) lors d'une manifestation en faveur du climat. (KEYSTONE/Valentin Flauraud)
Justice 

A la veille du procès en appel à Renens de douze activistes lausannois du climat, un autre militant, Nicolas, repassait devant la justice, lundi à Genève. A l’extérieur du tribunal, une cinquantaine de personnes manifestent en fanfare leur soutien à ce membre de Breakfree. Dans la salle d’audience, un public parsemé en raison du Covid assiste au procès de ce maraîcher saisonnier de 23 ans. Il s’en est aussi pris

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion