Genève

«Laissez-nous respirer!»

Contre des mesures sanitaires jugées excessives, plus d’un millier de personnes ont manifesté samedi pour un «retour à la liberté».
« Laissez-nous respirer ! »
Samedi 12 septembre, les orateurs (ici Idriss Aberkane) se sont succédé afin de dénoncer une gestion estimée "liberticide" de la crise du nouveau coronavirus. KEYSTONE
Covid-19

Après Zürich le 29 août, Genève a aussi connu ce week-end sa contestation des mesures anti-coronavirus. Le Mouvement suisse pour la liberté citoyenne a rassemblé samedi après-midi plus de mille personnes Place des Nations. Une foule hétérogène – aux visages majoritairement découverts malgré les indications sanitaires rappelées par la police – a fustigé dès 15h l’obligation de se masquer, une potentielle et redoutée vaccination forcée, la fermeture des lieux nocturnes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion