Neuchâtel

Reconnaissance de nouvelles religions

Le parlement neuchâtelois s’est doté mercredi d’une loi permettant à de  nouvelles communautés religieuses d’être reconnues par l’Etat.
Reconnaissance de nouvelles religions
A l’instar des Eglises réformées (évangélique, catholique romaine et catholique chrétienne), d’autres groupes spirituels auront la possibilité d’être reconnus par l’Etat (photo: Musée des civilisations de l'islam à la Chaux-de-Fonds). KEYSTONE
Grand Conseil

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi une nouvelle loi sur les communautés religieuses. La droite a tenté de faire avorter le projet. Cependant, malgré l’opposition de l’UDC et d’une très grande majorité du PLR, le texte a été adopté par 62 oui, 43 non et quatre abstentions. A l’instar des Eglises réformées, évangélique, catholique romaine et catholique chrétienne, d’autres groupes spirituels auront la possibilité d’être reconnus par l’Etat, par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion