Vaud

Facture sociale: «Un accord à rejeter»

Pour l’Association des communes vaudoises, l’accord présenté mardi entre le canton et l’Union des communes vaudoises «ressemble fort à une capitulation».
Facture sociale: «Un accord à rejeter»
L'accord trouvé mardi sur la facture sociale entre le canton, représenté par Christelle Luisier (à gauche), et les communes, représentées par Claudine Wyssa (à droite), présidente de l'Union des communes vaudoises (UCV), ne plaît en l'occurrence pas à toutes communes. KEYSTONE
Finances publiques

L’Association de communes vaudoises (AdCV), regroupant 71 communes parfois qualifiées de «riches», recommande aux autres communes du canton de ne pas ratifier l’accord trouvé sur la facture sociale. Présenté mardi par l’Etat de Vaud et l’Union des communes vaudoises (UCV), cet accord «ressemble fort à une capitulation», critique l’AdCV dans un communiqué publié vendredi. «Il est regrettable que, malgré notre retrait de la table des négociations (en juillet dernier, ndlr),

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion