Culture

Le Salopard change de crèmerie

L’association qui programmait musique, danse, projections et lectures au Bourg depuis 2005 cherche de nouveaux murs. En attendant, ses concerts seront nomades.
Le Salopard change de crèmerie
Prune Carmen Diaz jouera le 6 septembre aux Grandes Roches. GASPARD GIGO
Lausanne 

«Au revoir le Bourg, bonjour le futur!» Le message se veut positif, mais ce n’est pas sans un pincement au cœur que le Salopard quitte ses murs du 51 rue de Bourg. Le quoi? Vous avez bien lu, le Salopard. La marque d’autodérision cache un collectif d’activistes culturels, organisateur de concerts, mais pas que. En quinze ans, le Salopard a fait du Bourg un lieu culturel phare à Lausanne. L’écrin lui-même

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion