International

La France a mauvaise mine

Des villageois ont réussi à faire capoter un projet de réouverture d’une mine de Tungstène dans les Pyrénées françaises. Soulagement face à la menace environnementale.
La France a mauvaise mine
Jacques Renoud, coprésident de l’association Stop Mine Salau et adjoint au maire de la commune, devant un tas de déchets. DR
Pyrénées

Une bande de «ploucs». Voilà comment la haute administration française, des représentants de l’industrie minière et des spécialistes de la spéculation boursière ont considéré les habitants d’un village des Pyrénées qui se sont opposés à un projet de réouverture de mine, érigé en symbole du renouveau minier français. Sauf que le 16 juin dernier, les «ploucs» leur ont infligé une défaite sans précédent… Ce jour-là, devant la cour administrative d’appel de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion