Solidarité

Au Liban, régner sur des ruines

Après la crise économique et la catastrophe provoquée par la double explosion du 4 août qui a détruit une partie de Beyrouth, le Liban s’enfonce dans une crise politique.
Régner sur des ruines
«Ma plus grande peur est que le système politique qui nous a menés au fond de l’abîme survive au cataclysme et que le pays coule. Ils sont prêts à régner sur des ruines!» Haïfa. Keystone
Liban

«Ma plus grande peur est que le système politique qui nous a menés au fond de l’abîme survive au cataclysme et que le pays coule. Ils sont prêts à régner sur des ruines!» Haïfa balaie d’un regard vide les décombres de sa demeure de style ottoman dans le quartier de Gemmayzé, durement touché par la double explosion du 4 août, qui a détruit une grande partie de Beyrouth.  Depuis la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion