Suisse

Michael Lauber se saborde

Pas totalement suivi par le Tribunal administratif fédéral, le procureur général a accepté de jeter l’éponge.
Michael Lauber se saborde
Pour Michael Lauber, ne pas avoir totalement gain de cause n’est pas tenable. KEYSTONE ARCHIVES
Ministère public

«J’offre ma démission à la commission judiciaire compétente. Les modalités seront discutées avec cette dernière directement.» Par cette «déclaration personnelle» transmise par le service de communication du Ministère public de la Confédération (MPC), le procureur général, Michael ­Lauber, a annoncé publiquement vendredi son intention de jeter l’éponge. Selon nos sources, la commission judiciaire du parlement, qui aurait dû recevoir par lettre la démission, n’a été contactée que par oral. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion