International

La centrale de Fessenheim a vécu

La fermeture de la centrale française était une promesse de campagne de François Hollande.
La centrale de Fessenheim a vécu
La fermeture de la centrale était réclamée par les militants antinucléaires français, allemands et suisses. KEYSTONE
France

La procédure d’arrêt définitif du second réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim a débuté lundi à 16h30. L’arrêt est célébré comme une victoire par les antinucléaires mais vécu comme un crève-cœur par les salariés et les habitants. > Lire aussi notre édito: On ne surfe pas sur une vaguelette L’opération, similaire à celle qui avait conduit à l’arrêt du premier réacteur le 22 février, devait commencer à 23h30 mais a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion