Livres

Littérature à la masse

Dans La Passion d’Orphée, Philippe Vilain envisage la littérature contemporaine à l’heure de sa marchandisation.
Littérature à la masse
Essai

Qu’est-ce que la littérature? Familière énigme. Séculaire interrogation d’autant plus vive que la surproduction éditoriale actuelle semble s’en détourner fièrement: sur les étals, une masse de produits écrits pour les masses par de baudelairiens «diseurs de rien» et autres romanciers standardisés. C’est dans ce débat esthétique ardent, où l’élitisme des uns affronte le droit au divertissement des autres, que Philippe Vilain s’engage avec ferveur. Dans La Passion d’Orphée, l’essayiste français

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion