Livres

Corinne Desarzens, du goût des langues

Corinne Desarzens invite aux joies de l’apprentissage dans un livre des curiosités linguistiques, singulier et succulent.
Du goût des langues
«Je pèle une mandarine, le zeste déroulé en un seul ruban. Puis une orange. Où sont les juifs et les maures?», écrit Corinne Desarzens qui glisse dans son beau livre ses dessins et aquarelles. CORINNE DESARZENS
Livre-mosaïque

Certes les langues s’apprennent, mais elles se racontent aussi, elles s’égrènent comme des cosses de haricots ou des chapelets. Elles se visitent à la manière d’antiques cités et se laissent déguster avec la même salivation qu’au comptoir d’une confiserie. Rien d’académique dans la démarche de Corinne Desarzens, juste une histoire d’imagination, cette reine des facultés qui, selon Baudelaire excite toutes les autres. C’est un fait que l’écrivaine vaudoise née à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion