Musique

L’odyssée sonore de Pierre Omer

Accompagné par les Nightcruisers, le Genevois publie un nouvel album fascinant.
L'odyssée sonore de Pierre Omer
Pierre Omer (chapeau) a rameuté une bande de desperados au cœur pur. STÉPHANE ROISIN
Disque

Ce gars-là est un grand voyageur qui n’a pas ­besoin d’attendre l’ouverture des frontières pour s’évader. Un banjo, une guitare électrique qui claque comme la pétoire d’un cow-boy visant un coyote nous transportent loin des rivages du ­Léman où Pierre Omer a élu domicile. «Still That Girl», complainte pour champion de rodéo sur le retour, ouvre en mode panoramique Time Flies, le nouvel album que publie cet artiste genevois aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion