Genève

Contre le «retour à la normale»

Des militants d’Extinction Rebellion se sont mobilisés vendredi à la gare Cornavin pour interroger la population sur le train de vie d’après la pandémie.
Contre le «retour à la normale»
Des membres du groupe Extinction Rebellion ont manifesté vendredi dans le hall de la gare de Cornavin. KEYSTONE
Crise climatique

Une vingtaine de militants d’Extinction Rebellion se sont mobilisés vendredi à 17h à la gare Cornavin pour exprimer leur refus d’un «retour à la normale». Car «la normale était le problème», explique le mouvement social écologiste. «Ralentissons!», «sans crier gare, la terre meurt», «gare au climat», ou encore «et si on s’arrêtait» faisaient partie des messages que l’on pouvait lire sur les panneaux que tenaient les activistes, postés à distance

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion