Neuchâtel

La prison malgré son handicap mental

Le maintien en détention d’un adulte ayant un retard mental important suscite l’indignation à Neuchâtel.
La prison malgré son handicap mental
Atteint de troubles autistiques, l'homme de 31 ans a été maintenu en détention provisoire à la prison de la Promenade, à La Chaux-de-Fonds, pendant quarante-cinq jours. KEYSTONE
Justice

«L’ensemble de ses pathologies donnent un tableau que l’on pourrait qualifier ‘d’âge mental de 6 ans’.» Ces mots sont ceux de l’expert du Centre neuchâtelois de psychiatrie mandaté par le Ministère public. Ils décrivent Gabriel*, un homme de 31 ans atteint de troubles autistiques, maintenu en détention provisoire à la prison de la Promenade, à La Chaux-de-Fonds, depuis quarante-cinq jours. Jugé irresponsable, il est poursuivi pour incendies volontaires. Il est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion