International

Confusion autour du second tour

La deuxième étape des élections municipales, prévue fin mars, avait dû être reportée pour cause de Covid-19.
Confusion autour du second tour
Une trentaine de maires de grandes villes, dont celle de Paris Anne Hidalgo (photo), ont appelé à organiser le second tour à la fin juin. KEYSTONE
France

Fiasco politique. C’est l’expression qui revient le plus fréquemment pour qualifier les élections municipales de ce printemps. Et pour cause: en pleine crise du coronavirus, de nombreuses personnalités avaient appelé au report du premier tour du scrutin, programmé le 15 mars dernier. Le risque était grand, en effet, que le second tour, qui devait avoir lieu quinze jours plus tard, ne puisse pas se tenir, pour des raisons sanitaires évidentes.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion