Neuchâtel

L’avenir inscrit sur des pierres

La Grève pour l’avenir a mis sur pied une action symbolique, vendredi, à Neuchâtel, en invitant les citoyennes et citoyens à inscrire sur des pierres leurs souhaits pour le futur.
L'avenir inscrit sur des pierres
Des membres de la Grève du Climat, d’Unia, du Syndicat des services publics (SSP-VPOD) et des Grands-parents pour le climat ont contribué à l’action du 15 mai, en déposant des pierres sur lesquelles des slogans étaient inscrits. JJT
Grève pour l'avenir

A Neuchâtel, la Grève pour l’Avenir invitait les défenseur·e·s du climat à inscrire leurs souhaits pour le futur sur des pierres et à les déposer devant une fontaine du centre-ville. Un moyen de marquer leur passage et témoigner leur soutien au mouvement. Si aucun rassemblement à proprement parler n’était prévu, en raison de l’interdiction des manifestations, quelques pancartes et banderoles ont pourtant accompagné cette action symbolique. Une poignée de citoyen·ne·s

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion