International

Les enfants, victimes indirectes du Covid-19

La pandémie pourrait indirectement tuer jusqu’à 6000 enfants par jour dans les six prochains mois, a mis en garde mercredi l’Unicef.
Les enfants, victimes indirectes du coronavirus
Les campagnes de vaccination ont été interrompues par la pandémie de coronavirus. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Coronavirus

La lutte contre le coronavirus pourrait avoir des effets indirects dévastateurs dans les pays pauvres. Elle pourrait provoquer la mort de 6000 enfants chaque jour dans les six prochains mois, a mis en garde mercredi l’Unicef, appelant à une action urgente. Selon le pire des trois scénarios envisagés dans une étude de l’université américaine Johns Hopkins, jusqu’à 1,2 million d’enfants de moins de cinq ans vivant dans 118 pays pourraient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion