Musique

Fiona Apple, l’album de la quarantaine

La New-Yorkaise livre un cinquième album très attendu. Un objet atypique, commentaire sur une vie de recluse publié en plein confinement.
Fiona Apple, l'album de la quarantaine 1
Fiona Apple sur scène à New York. KEYSTONE
Disque

Elle est un cas à part sur la scène pop nord-américaine. Fiona Apple est une artiste complète et complexe, une voix singulière qui, par sa détermination, a surnagé dans le flot d’une génération d’autrices-compositrices apparues dans les années 1990 (Tori Amos, Aimee Mann, Alanis Morissette). En 1996, Tidal déferlait sur les ondes, album-confessionnal enregistré à 19 ans seulement. Un franc-parler, un timbre aux replis rauques, une pop aux contours jazzy, un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion