Musique

Héroïnes inouïes

Joni Mitchell et Kate Bush ont enfin droit à leur biographie en français. Auteures, compositrices et interprètes à la fois avant-gardistes et populaires, elles ont ouvert la voie à beaucoup d’autres.
Héroïnes inouïes
Joni Mitchell, Los Angeles, 1976. NORMAN SEEFF
Chanson

Dimanche dernier, lors de la cérémonie des Oscars à Hollywood, Sara Bareilles chante avec emphase «Both Sides Now» tandis que défilent les portraits de Gene Wilder, Michael Cimino, Andrzej Wajda, Carrie Fisher, Prince, John Hurt et autres illustres disparus de ces derniers mois. Que cette chanson écrite il y a un demi-siècle par Joni Mitchell, maintes fois reprises, ait été choisie pour l’occasion témoigne de son caractère indémodable et d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion