Valais

Une cagnotte pour les travailleuses du sexe

Une grande précarité menace les personnes actives dans le travail du sexe, interdites d’exercice en raison de la pandémie. Une collecte valaisanne vise à les aider en particulier pour les loyers et l’alimentation.
Une cagnotte pour les travailleuses du sexe
Le Collectif Femmes* Valais de la grève du 14 juin a lancé une cagnotte de soutien en faveur des travailleuses du sexe. KEYSTONE
Covid-19

Depuis le 16 mars, le travail du sexe est interdit en raison de la proximité physique qu’il implique. Il en résulte une grande précarité pour celles et ceux qui le pratiquent et qui se sont retrouvés sans moyen de subsistance du jour au lendemain. Le Collectif Femmes* Valais de la grève du 14 juin a lancé une cagnotte de soutien. «Il s’agit de pallier le manque cruel de biens de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion