Suisse

Pas plus de prévention dans la grande distribution

Pas plus de prévention dans la grande distribution
Le professeur Daniele Zullino, chef du Service d’addictologie des HUG, constate que les risques sont accrus actuellement avec le confinement, particulièrement pour les fumeurs et leur entourage puisque le coronavirus s’attaque aux voies respiratoires. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Santé publique

A la suite de notre article du 7 avril sur l’action de prévention menée par Carrefour addictions, quatre grandes enseignes de la distribution ont répondu à nos questions. Pour rappel, l’association demandait à la distribution d’améliorer sa prévention en matière de consommation d’alcool et de tabac, principalement en renonçant aux promotions. Coop, Lidl et Aldi ont indiqué que, selon eux, leurs mesures sont suffisantes. Denner a indiqué «ne rien vouloir changer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion