Genève

Le DIP sommé de réintégrer une assistante sociale

Engagée dans une classe salariale inférieure en attendant qu’elle finalise son diplôme, une employée n’y parvient pas et est licenciée après quatre ans en poste. La Chambre administrative a annulé cette décision et ordonné au DIP de réintégrer cette employée.
Le DIP sommé de réintégrer une assistante sociale
Le CO des Coudriers, dernier établissement où a exercé Rosa. DR
Conflit de travail

C’est à tort que le Département de l’instruction publique (DIP) a licencié une assistante sociale au motif qu’elle n’a pu aller au bout de sa formation. Dans un arrêt du 25 février, la Chambre administrative annule la résiliation des rapports de service et ordonne au département de réintégrer cette employée. Rosa, comme la prénomme la Tribune de Genève dans un article, a perdu son emploi en septembre 2019 après avoir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion