Livres

La chaîne du livre fragilisée

L’arrêt des activités lié au Covid-19 met les éditeurs, distributeurs et libraires dans une situation critique. Livre suisse espère un soutien des collectivités publiques.
La chaîne du livre fragilisée
Fermée depuis plus de deux semaines, la ­librairie ­genevoise du Boulard ­s’efforce ­d’honorer ses commandes par voie ­postale. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Coronavirus

«Comment faire alors que les librairies ont fermé et qu’elles représentaient 80% de nos revenus?» La question de Caroline Coutau, directrice des Editions Zoé, reflète l’inquiétude des acteurs du livre en Suisse. Depuis le 21 mars, date à laquelle les principaux sites de vente en ligne et les distributeurs en Suisse, France et Belgique ont stoppé leurs activités, les ventes sont presque au point mort. En avril et mai, l’équation risque

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion