Genève

De la rue à la caserne

Aux Vernets, la Ville de Genève a prévu un dispositif impressionnant pour accueillir les sans-abri et les protéger pendant la période de confinement.
De la rue à la caserne
Les personnes non infectées par le virus seront logées dans le plus grand bâtiment. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Hébergement d'urgence

La bise glaciale de ce dernier jour de mars, son ciel sombre et ses rues désespérément désertes n’invitent pas forcément à la visite de la caserne des Vernets. Sentiment sans doute accentué par son architecture spartiate, la peinture écaillée de ses murs et sa cour intérieure, occupée par quelques voitures, un triste gazon et un panier de basket orphelin. C’est pourtant dans ce décor dépouillé que se dessine la solution

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion